Il s'agit de 3 OVA de 25 minutes chacune, sorties en 1993 pour commémorer les 30 ans du manga du même nom. Chaque histoire se passe pendant la seconde guerre mondiale, mais il ne s'agit nullement de récits patriotiques à la gloire du passé: L'oeuvre de Leiji montre sa méfiance extrême à l'égard d'une confiance aveugle envers les gouvernements. Il ne s'agit pas non plus d'une dénonciation de la guerre, et l'on sait la fascination de l'auteur pour tout ce qui a trait à cette période de l'histoire.

Non, ces histoires sont comme le reste de son oeuvre: Les machines et les époques ne sont que des prétextes à raconter les histoires d'hommes et leur façon de grandir au travers des épreuves qu'ils subissent. "Déchirés entre amour et honneur, cherchant à atteindre l'accomplissement de soi, ou encore désireux de trouver un sens à sa vie, les protagonistes sont prisonniers de la guerre. Un témoignage poignant" selon Uchûsenshi Edomondo (sur son site web: Un coeur de garçon — Galaxy Express). Ces trois OVA sont sortis en vidéo aux Etats-Unis (ci-contre), mais aussi en France, chez Kaze Animation.