Le Japon contacte ARCADIA 2000 !

Un site japonais majeur établit un premier pont avec nous


   par BIS


Il est bien connu que les japonais s'occupent assez peu de ce qui se passe à l'étranger, surtout lorsqu'il s'agit d'étrangers écrivant des choses en rapport avec leur propre culture... Orgueil nationaliste ? Préjugé culturel ? Après tout il y a au Japon des milliers de sites qui explorent leur mangas, leurs films, alors pourquoi un étranger aurait-il des choses plus intéressantes à dire que des compatriotes qui sont nées dans cette culture et la connaissent le mieux ?

Mais si l'on ne peut exclure cette analyse, qui coïncide naturellement avec la conception nippone de l'intérieur et de l'extérieur, nous d'un côté et les autres de l'autre, elle n'explique pas tout. Pour les générations plus jeunes, qui ont grandi avec l'influence omniprésente de la culture et des valeurs occidentales (et notamment américaines), l'obstacle est davantage linguistique que culturel : peu de Japonais parlent l'anglais, et même si beaucoup de jeunes japonais pensent pouvoir en bredouiller assez pour se faire comprendre en tant que touristes (un leurre qu'ils partagent avec beaucoup de français...), la réalité est que très peu de nippons savent suffisamment s'exprimer dans la langue de Shakespeare pour prétendre entretenir des rapports épistolaires avec l'étranger...


Premiers contacts

Après avoir essayé pour ma part de contacter en vain plusieurs sites japonais, dont le site officiel du Leiji Matsumoto, j'ai pu il ya deux ans obtenir un échange de courriers intéressant avec le webmaster Bellpapa et son site 5th DIMENSION. Je lui ai demandé si je pouvais réutiliser des images de son fantastique site consacré aux mangas du maître, et même si l'anglais était fort maladroit, le contact est bien passé et Bellpapa m'a même autorisé à prendre tout ce que voulais sur son site pour illustrer le mien ! J'ai eu également un bref contact avec Kazuaki Koisumi, un artiste génial qui avait réalisé en résine le chasseur imaginaire Ki-99 tiré des mangas de The Cockpit.

 © 2003 ARCADIA 2000 / Leiji Matsumoto (illustration non contractuelle)

L'an dernier, suite aux affirmations de mon confrère Esis (site : L'UNIVERS DE TOCHIRO), qui prétendait avoir lu quelque part que Warius Zero et le Chevalier Noir Faust étaient un seul et même personnage, j'ai pu prendre contact avec l'intéressé lui-même... ou du moins sa version en ligne ! Le webmaster du site BLACK KNIGHT FAUST, qui se fait également appeler ainsi, m'a dit n'avoir jamais entendu cette rumeur, même au Japon, et m'a ensuite donné quelques éléments intéressants d'information sur Leiji.


Un site important

Cela a été une réelle surprise, et surtout une joie, de recevoir il y a quelques semaines un mail de Ryutan, le webmaster du site DOKUROAN, principal site nippon consacré à Harlock et à son univers. Dans son mail, Ryutan souhaitait obtenir des informations sur le projet de film live d'ALBATOR, et pensait qu'ARCADIA 2000 pouvait lui apporter quelques réponses. Sans le savoir, il avait frappé à la bonne porte, puisque l'un de nos rédacteurs a des contacts avec un élément de l'équipe de production, et si un site peut en savoir un peu plus, c'est bien le nôtre !

Ryutan a été très heureux du peu d'informations que j'ai pu lui communiquer, il a en retour répondu à mes questions, et a souhaité que nous gardions à l'avenir un contact régulier en nous échangeant des informations quand ce serait possible. J'ai bien entendu été ravi d'un tel enthousiasme, et l'idée d'établir ainsi un pont entre nos deux sites est fantastique !

En outre, non seulement le site DOKUROAN est le principal site nippon sur l'univers d'Harlock, mais Ryutan est aussi responsable du Webring Harlock japonais ET initiateur des pétitions pour une sortie DVD de la série 1978 au Japon ! Voilà donc un contact plein de promesses, et nous ne manquerons pas de vous tenir informés des suites de ce sympathique échange.


Accédez au site DOKUROAN en cliquant ICI



ARCADIA 2000 © 2003 BIS Productions