© 1975 Leiji Matsumoto  

Courrier des surfeurs
Archives 2000


Il n'y a pas eu de page
courrier en 2001...



Oh le délire?! Je viens de voir le menu sur Yamato, et tu sais quoi? Eh bien je l'ai vu en Algerie, ce dessin animé, il y a 5 ans, et je me disais que c'etait la jeunesse d'Albator, et donc c'est délire! (j'ai reconnu au bateau: On le voit dans DNAsights!!)

Samir Fedilla "Ptit Rat" (samir.fedilla@libertysurf.fr)

Mamoru Kodai, ou Alex Wildstar en anglais © 1998 Video Star Holdings Co., Ltd. BIS: Avoir pris Yamato comme le récit de la jeunesse d'Albator était compréhensible et fort excusable... En effet, c'est Leiji qui assura presque tout le design de Yamato, et il y a quand même une sacrée similitude dans le style des vaisseaux, etc. Officiellement, dans la chronologie de l'univers Matsumoto, le Yamato a été le premier vaisseau d'exploration spatiale, qui a ensuite donné lieu à de nouvelles générations d'appareils plus sophistiqués tels que l'Ombre de la Mort ou l'Atlantis, conçus sur les mêmes principes. Ils ont aussi des cosmoguns, et un petit robot identique! Sinon, au tout départ de la série, Harlock/Albator aurait dû être Mamoru Kodai (image ci-contre), le frère du Susumu Kodai, héros de Yamato. Comme quoi, tu as failli voir juste!



Salut ! Je viens de faire une visite sur ton site et je le trouve vraiment super! Viens donc consulter http://adjust11.free.fr/, je suis sûr que plein de choses vont t'intéresser.

Frédéric (Adjust 11) (adjust11@hotmail.com)

BIS: Merci pour les encouragements. Ton site n'est pas sur les manga mais comporte quelques infos pratiques qui pourront peut-être intéresser les visiteurs d'ARCADIA 2000.



J' ai connu ton site par le moteur de recherche Voila.fr , et je l'ai adoré. Il est très bien fait et d' ailleurs je suis un fan d'Albator , mais c'est la première fois que je vois la tête de Leiji Matsumoto; on dirait presque qu' il ressemble à Tochirô.

Marc "Bonmarch" Bonmarchand (Albator.SSX@infonie.fr)

BIS: Si Leiji Matsumoto ressemble autant à son petit héros caricatural, c'est précisément qu'il a mis beaucoup de lui-même dans ce personnage. Quand Tochirô Ôyoma est apparu pour la première fois en 1972 dans le manga western GUN FRONTIER, c'était lui le héros principal, et Harlock n'était que son partenaire! Tochirô n'est cependant pas Leiji. Toutefois, Leiji s'est vraiment mis en scène lui-même à travers le personnage de Machi, chef mécanicien de l'Arcadia, et celui d'Oyaji dans la nouvelle saga de L'anneau du Nibelung. Il apparaît aussi à deux ou trois reprises comme "figurant". Voici d'ailleurs un petit "bonus", tiré du film Galaxy Express 999: Eternal Fantasy.



A propos de The Cockpit: Il y a un de mes amis qui m'a pris la tête en me disant que c'etait Porco Rosso. À force de lui dire que non, il me repondait oui, et donc je viens te demander confirmation que le seul rapport qu'il puisse y avoir est l'aviation des années 40-50... Merci.

Samir Fedilla "Ptit Rat" (samir.fedilla@libertysurf.fr)

BIS: Bravo! C'est toi qui avais raison! Tu peux dormir tranquille: PORCO ROSSO n'a absolument rien à voir avec THE COCKPIT. Le premier est un long-métrage sorti au cinéma qui parle de pilotes de course des années 20-30 en Italie, et est l'oeuvre de Miyazaki. Le second est constitué de trois histoires courtes faites uniquement pour la vidéo (on appelle cela des OVA), se déroule sur fond de Seconde Guerre Mondiale au Japon, et est l'oeuvre de Matsumoto. Leur seul points communs sont donc le fait d'être japonais et de parler d'avions...



J'avoue avoir quand même été déçu par les 2 premiers épisodes de Queen Emeraldas. On est loin du lyrisme et de l'originalité d'Albator 78. Mais bon, encore heureux qu'il y ait une distribution en France.

Anton-6 (anton6@free.fr)

 © 1999 Leiji Matsumoto - Kodansha BIS: Si tu as été déçu par QUEEN EMERALDAS, alors ne cherche même pas à voir l'OAV de HARLOCK SAGA! C'est une catastrophe... Mal animé, ennuyeux à mourir, ça parle, ça parle, l'histoire est vraiment très peu emballante, malgré un thème de départ original (le mythe des légendes nordiques des opéras de Wagner revus avec Harlock et son équipage!) Si tu veux voir quelque chose qui soit à la hauteur de ce qu'on attend de Leiji, je te conseille vivement THE COCKPIT et surtout FIRE FORCE DNASIGHTS 999.9, qui est vraiment bien écrit et dessiné. Les deux sont disponibles en V.O. sous-titrée (notamment chez Manga Distribution).



T'avais pas aimé Harlock Saga ? Evidemment le problème c'est qu'il y a beaucoup de blabla et trop peu d'action. Mais moi j'ai bien accroché, c'est tout à fait dans le style des dernières productions de Matsumoto. Très poétique, très mystérieux. Moi j'aime bien.

Uchû Senshi Edomondo (bidori@wanadoo.fr)

BIS: Voilà la preuve qu'il en faut pour tous les goûts !

retour en haut de la page
PROBLÈMES DE LANGAGE...



Ca m'a l'air très bien comme site... Ah tu m'aurais pas pompé quelques infos quand même ? ;) Genre sur la jeunesse de Matsumoto... Ou alors sur le site (...) qui a pompé la bio de Matsumoto de mon site mot pour mot (en raccourcissant), et sans me demander mon avis (bande d'enculés). C'est peut-être pas de moi que viennent les infos à l'origine (vu que c'est traduit du japonais), mais je me suis suffisamment fait chier à l'époque pour trouver les documents et les traduire...
(nom dissimulé à la demande de l'auteur)


Je suis allé voir ton site, le côté visuel est très soigné. Seulement j'ai une grosse critique à t'adresser : tu as repris, parfois dans leur intégralité, des rubriques de mon site, sans même faire allusion à leur origine. Or je n'ai rien contre le fait que mes articles te soient utiles (certains renseignements sont très difficiles à trouver, et tout le monde n'a pas la chance de pouvoir trouver des infos en japonais), je trouve ça génant d'être repris à l'"insu de mon plein gré" !! J'espère que ce petit différend sera vire corrigé. Excuse-moi d'être un peu sec, mais j'espère que tu ne le prendras pas mal.
Uchû Senshi Edomondo (bidori@wanadoo.fr)

BIS: Voilà, c'est tellement simple d'être poli, et le message passe bien mieux ainsi... Chacun ne manquera pas d'apprécier la différence entre ces deux webmestres: L'un défend sauvagement l'information qu'il a traduite comme s'il s'agissait d'une propriété privée; l'autre pense que la connaissance qu'il possède est la pour être partagée... Je souscris de tout coeur à cette deuxième approche. Concernant quelques "emprunts", je plaide en partie coupable. J'ai au début récupéré des tas d'infos un peu partout, et à force de faire du copier-coller, je ne savais plus d'où venait quoi... J'ai remédié à ce problème, et dans les cas d'emprunts importants (lorsque je n'ai pu trouver d'autre info sur un sujet que ce qu'ils avaient écrit), les auteurs sont maintenant mentionnés (cela concerne deux pages en tout et pour tout sur plus de 250!)

retour en haut de la page

 

AVIS ET SUGGESTIONS...



Je suis allé faire un tour sur ton site. J'ai vu la partie sur Metel Legend. L'ensemble est agréable à l'oeil et facile à lire. Dis-moi, tu n'aurais pas une formation de graphiste, de designer ou un truc dans le genre, toi? Dernière remarque: A quand une partie sur Yamato?

Uchû Senshi Edomondo (bidori@wanadoo.fr)

BIS: Je n'ai pas de formation de graphiste, mais merci du compliment. J'aime effectivement tout ce qui a trait à la mise en pages et à la retouche d'images, même si je suis loin d'être un professionnel... Au sujet de Yamato, j'y travaille, mais c'est sûrement l'une des parties du site les plus complexes à réaliser, alors patience...



Enfin une page française sur l'ensemble du Matsumoto universe, le tout très bien présenté (pas facile pour le novice de se retrouver dans l'oeuvre de Leiji, vu les anachronismes et divers recoupements...) et surtout agréable à visiter. Bravo, bravo... Une petite suggestion: Peut-être pourrais-tu ajouter une page de news (sur quoi travaille Leiji, les previsions, les dernières sorties mangas/oav, etc.)?

Anton-6 (anton6@free.fr)

BIS: Merci de tout coeur pour tes encouragements. J'ai moi aussi pensé à la page de news. Je pense l'inclure dès le mois prochain dans le menu principal...



Au fait, Kitarô n'est pas un groupe mais le pseudonyme de Takahashi (je ne me souviens pas de son prénom, snif !). C'est une vraie célébrité dans le monde du new-age (il a démarré avec Klaus Schulze et Tangerine Dream dans les années 70...)

René-Gilles Deberdt (Naoki) (kyodai@worldonline.fr)

BIS: Merci pour cette rectification. Quelqu'un peut-il compléter l'information?



retour en haut de la page

ON CHERCHE... ON TROUVE...



Un tuyau: si tu es collectionneur de figurines d'Albator & co, j'en ai vu de magnifiques, japonaises, toutes récentes, finement élaborées en PVC, d'une vingtaine de cm sur socle à env. 350 f au magasin Luluberlu (75011 Paris).

Didier ("did") (fildid@hotmail.com)

BIS: Merci pour cette info qui devrait intéresser les fans. Une autre bonne adresse sur Paris est Konci (boulevard Voltaire / Métro: Voltaire - Léon Blum) qui propose un grand choix de figurines en PVC, de posters, de V-CD et BGM en éditions chinoises, de maquettes, et surtout un choix fabuleux de figurines en résines, notamment des bustes de Maetel absolument irrésistibles!



J'aimerais beaucoup en trouver des Art-books sur Harlock & Co... Sais-tu si il en existe et s'il sont trouvables en France?

Anton-6 (anton6@free.fr)

BIS: Rappelons-le, il s'agit de livres japonais présentant croquis, plans, illustrations, biographies etc. Dissipons tout de suite un petit malentendu: On en trouve, mais ils sont souvent vendus très chers en France parce qu'ils sont la plupart du temps sortis à l'époque des séries qu'ils décrivent et considérés comme rares. Certains le sont, mais beaucoup d'ouvrages vendus ici

une fortune sont assez courants au Japon. N'achète donc pas n'importe quoi à n'importe quel prix. Si un art-book dépasse 250 FF, il faut d'abord regarder si le magasin en question n'a pas déjà une fâcheuse tendance à gonfler les prix des autres articles... Quand le premier volume du art-book télé Harlock est vendu 490 FF, mieux vaut laisser tomber! Le mieux, si l'on ne peut se rendre au Japon (ce qui est quand même le cas de la majorité d'entre nous) est de négocier avec d'autres passionnés sur des bases plus raisonnables. Attention aussi de ne pas confondre les art-books avec les pamphlets (plus fins, publiés pour la sortie d'un film et moins rares) ou avec les "big comics" (revues de BD très épaisses sur mauvais papier où les séries sont publiées en premier par morceaux).

retour en haut de la page


COURRIER 2003 | 2002
Stéphane BEAUMORT pour ARCADIA 2000 © 2000 BIS Productions